©2019 by SPECQUE. Proudly created with Wix.com

Les différentes commissions de l'édition montréalaise

Woman & Doctor

Commission LIBE

Proposition de directive sur le discours haineux et les fausses nouvelles

Lake View

Commission JURI

Proposition de règlement portant statut de l'Association européenne

Commission ENVI (S)

Communication sur l'accès aux soins de santé des migrants en situation irrégulière

media Interview

Commission ENVI (E)

Proposition de règlement sur la responsabilité environnementale

Brainstorm d'affaires

Commission ENVI (S)


Communication sur l'accès aux soins de santé des migrants en situation irrégulière

Présentation des acteurs

 

Marianne RICHER-LAFLECHE

Commissaire

[Le texte du commissaire]


Je passerai la semaine précédant mon entrée à l’école du Barreau du Québec non pas en vacances dans ma belle Gaspésie mais bien en défendant un sujet d’une actualité criante qui me tient à cœur dans les vigoureux débats qu’engendrera la XXIe édition de la SPECQUE, à Montréal. Issue d’un parcours plutôt sinueux mélangeant les sciences naturelles et le violon classique, je termine présentement mon Baccalauréat en droit à l’Université Laval, me dirigeant résolument vers une pratique dans le monde du droit des affaires. Passionnée par les enjeux de diplomatie internationale et par l’argumentation politique, ce sera à Montréal, après Washington, Prague, Boston, Québec et Maastricht, que je tirerai ma révérence, en tant que Commissaire européenne, de ce monde fictif qu’est celui de la simulation. Eurodéputés, j’ai hâte de vous entendre !

Salomé GRENET-PRECHNER

Rapporteure

[Le texte de la rapporteure]

J’arriverai à Montréal pour ma deuxième SPECQUE. Après Prague en tant qu’eurodéputée PPE c’est comme rapporteure du texte sur l’accès aux soins de santé pour les migrants en situation irrégulière que je m’efforcerais de faire entendre la voix du plus grand parti du Parlement européen (en tout cas jusqu’en 2019).  Après un an à la faculté d’histoire de Bordeaux et un séjour à Londres, j’ai repris mes études à la faculté de droit de Bordeaux. Par un heureux hasard j’ai découvert les simulations du PE qui ont déclenché chez moi une véritable passion pour le cordon fragile qui lie la politique et le juridique. 

J’ai été responsable administrative de l’Antenne jeune d’Amnesty International à Bordeaux pendant un an et secrétaire générale de l‘association Eurofeel, présente sur la métropole bordelaise, tout au long de l’année. Le milieu associatif est par conséquent un lieu dans lequel je m’épanouie et m’enrichie, la SPECQUE en est témoin. En effet le mélange d’art oratoire, de technique de négociation politique et de rencontres toutes plus incroyables les unes des autres en fait un moment hors du temps.  

À très vite, à Montréal.

Florent BUSSON

Président de commission

Droit privé, science politique, journalisme, chargé de communication publique, gestionnaire d’un collège, … mes études et mon expérience professionnel sont marqués par la diversité. Il en est de même de mon expérience specquoise. En effet, j’ai découvert la Specque en 2015 à Lille, en tant que rédacteur-en-chef du persepcquetive, puis j’ai été eurodéputé à Sherbrooke (2016) et chef de groupe adjoint à Prague (2017). Chacun de ces différents postes m’a amené à vivre la simulation d’une manière différente, mais avec toujours autant de plaisir, et je ne doute pas qu’il en sera de même en tant que président de commission cette année à Montréal.
La prise en charge, l’orientation et l’accueil des migrants en situation irrégulière est un des défis majeurs de l’Union européenne. Un des plus clivant aussi. La communication vise à réfléchir à l’articulation d’un droit fondamental, celui à la santé, face à une population qui, étant en situation irrégulière, se retrouve bien souvent exclue des dispositifs de protections sociales.

Gwendoline DECAT

Assesseur juridique

Passionnée par les enjeux européens, Montréal sera ma 3ème SPECQUE. Après avoir été lobbyiste à Lille et Présidente de Commission à Prague, il m'était impossible de ne pas revenir pour une édition dans la ville qui m'a formé. J'ai en effet obtenu mon B.Sc. en études internationales à l'Université de Montréal et mon Master en études politiques appliquées à l'Université de Sherbrooke. Mon sujet de mémoire portait sur la conciliation entre sécurité énergétique et changement climatique pour le secteur de l'énergie nucléaire suite à l'Accord de Paris. 
Vivant actuellement à Vancouver, je travaille comme analyste junior pour Juristes Power, un cabinet d'avocats spécialisé dans le contentieux civil ainsi que dans tous les domaines du droit public et constitutionnel.  Sur la base de mes intérêts et expériences professionnelles, j'ai eu l'opportunité de travailler sur des enjeux variés tels que la justice sociale, les affaires autochtones, la violence armée ou encore les inégalités économiques. Ainsi, j'ai participé à des activités de plaidoyer, de sensibilisation et d'élaboration de projets de loi.
Je compte mettre à profit cette année, à la fois mon expérience specquoise, mais aussi mes connaissances au sein d'une des commissions ENVI, traitant d'une communication relative à l'accès aux soins de santé des migrants en situation irrégulière. 
Les débats dans cette commission s'annoncent houleux et il me tarde de voir les Specquois en action!

Commission LIBE


Proposition de directive sur le discours haineux et les fausses nouvelles

Présentation des acteurs

 

Stéfan DYCK

Commissaire

[Le texte du commissaire]

Étudiant au Baccalauréat en relations internationales et droit international à l’UQAM, je suis intéressé par le fonctionnement des organisations régionales et internationales, les rapports transfrontaliers et la place de la personne dans un monde globalisé. Ma première participation à la SPECQUE fut en tant qu’eurodéputé de l’ADLE et mon expérience positive me poussa à immédiatement postuler pour cette édition à Montréal.  

Cette année, j’ai décidé de prendre le rôle de commissaire afin de pouvoir partager mon intérêt pour les questions qui ont des répercussions à plusieurs échelles d’analyses et sur les droits fondamentaux des citoyen.ne.s européens. Je propose donc que nous nous questionnons sur le discours haineux ainsi que les fausses nouvelles dans le domaine du numérique afin de nous plonger dans un sujet d’actualité qui touche aux nouvelle technologies, au politique et aux droits humains.

Alexandra FOKINA

Rapporteure

[Le texte défendu par la rapporteure]

Diplômée en droit de l’UdeM et passionnée de relations internationales et de politiques, j’aime écouter la BBC tard le soir quand je suis sur la route, mais aussi débattre lors de simulations comme la SPECQUE. J’occuperai pour cette édition le poste de rapporteur de la commission LIBE en remplacement de Rémi Carton.  J’ai hâte de tous vous rencontrer et j’espère que je vous aiderai à passer une aussi bonne SPECQUE que les deux dernières l’ont été pour moi !

Jason RIVEST

Président de commission

Actuellement étudiant au baccalauréat (licence) en Administration des affaires profil Innovation, entrepreneuriat et développement des affaires, également diplômé d’un baccalauréat (licence) en histoire, je peux me distinguer par ma grande expérience des conseils d’administration de sociétés en plus de mon implication dans diverses organisations à but non lucratif. Habitué d’arbitrer les débats et échanges de diverses instances, je veux apporter mon expérience à l’intérieur de la commission LIBE.
Fort d’une première SPECQUE où j’ai pu apprendre des divers membres présents dans notre commission et d’une présidence de commission qui a permis de maintenir des débats sains et harmonieux au sein de notre commission; mon désir est d’assurer un travail tout aussi exemplaire et de permettre aux eurodéputés de cette commission de pousser leur travail plus loin. Une bonne présidence est selon moi un chef d’orchestre qui permet à tous de faire leur travail respectif au sein d’un organe plus grand. C’est donc un plaisir d’être avec vous pour siéger à la commission LIBE pour vous permettre de débattre d’enjeux aussi importants.

Alice JEROMIN

Assesseur juridique

Je m’appelle Alice, je suis actuellement en master de droit à Strasbourg (France).
Je suis ravie de participer à la SPECQUE 2018, ce sera ma première expérience de simulation du parlement européen. Je pense qu’il s’agit là d’une belle manière pour les jeunes citoyens de confirmer leur conviction et de s’investir dans la démocratie européenne.
En tant qu’assesseurs-secrétaire, je m’investirais sur le texte du Commissaire Stephan Dyck relatif à la lutte contre le discours haineux et les fausses nouvelles en commission LIBE. J’y porte un intérêt particulier, en effet les réseaux sociaux et plus largement, les entreprises des technologies de l’informations, présentent une plate-forme propice à des propos haineux ou incitatif à la haine. Si des législations existent déjà afin de supprimer ces contenus, un traitement plus rapide et plus efficace semble nécessaire. Par ailleurs l’équilibre entre la régulation des propos incitants à la haine et la préservation de la liberté d’expression constitue également une gageure essentielle.

Commission ENVI (E)


Proposition de règlement sur la responsabilité environnementale

Présentation des acteurs

 

Théo CHARPENTIER

Commissaire

[Le texte du commissaire]

"Salve omnes !",

Je suis Théo Charpentier, étudiant en Master de Droit immobilier à Toulouse (France), et bientôt Commissaire européen à la SPECQUE Montréal.

C'est avec beaucoup de plaisir que je participe cette année pour la deuxième fois à la SPECQUE, après une première édition à Prague qui fut pour moi riche d'enseignements précieux, mais surtout de rencontres inoubliables.

L'environnement est un sujet qui fait l'objet de nombreux débats, au moins depuis 25 ans. De nombreuses mesures sont mises en oeuvre aussi bien par les Etats membres que par l'Union elle-même. Je vous propose de continuer dans cette voie pour uniformiser encore un peu plus le droit des Etats pour une Europe plus verte, et plus responsable envers la planète que nous aimons tous.

Je suis, comme beaucoup, très impatient de cette édition à Montréal, une édition sous le signe de l'écologie et du progrès environnemental je l'espère.

A bientôt chers Specquois !

Florian NOUVEL

Rapporteur

[Le texte du rapporteur]

Bonjour, je m'appelle Florian et j'ai décidé de reprendre mes études afin de réorienter ma carrière vers l'action publique Européenne après quelques années d'expérience professionnelle et de voyages. Je suis donc actuellement étudiant à la maîtrise en science politique à l'UQÀM et je suis heureux de participer pour la première fois à la SPECQUE cette année. En tant que rapporteur sur la commission ENVI (E) appartenant au groupe politique des Verts /Alliance Libre Européenne, j'aurai a cœur de défendre de réelles avancées en matière de responsabilité environnementale pour une Europe porteuse d'avenir pour la santé de ses citoyens. J'ai hâte de vous rencontrer tous à Montréal !

Natalia CLAASEN

Présidente de commission

Diplômée en Science politique, Natalia finalise actuellement son Master en Gestion de l'environnement à l'Université Libre de Bruxelles, où elle travaille comme étudiante-assistante. Connaisseuse du milieu associatif bruxellois, elle est également employée dans une coopérative bio où elle a l’occasion de gérer des projets durables. En outre, elle est en charge d’une association étudiante dans son université.
Natalia a participé à la XXème édition de la SPECQUE en tant qu’eurodéputée au sein de la commission IMCO. Ce fût pour elle une expérience inoubliable, parsemée de rencontres et de défis qui lui ont donné l’envie de se dépasser à nouveau !
Passionnée par les questions environnementales et éprise des enjeux européens, elle est impatiente de présider la commission ENVI cette année à Montréal. Pour elle, un règlement portant sur la responsabilité environnementale est une nécessité et constitue actuellement la solution end-of-pipe la plus optimale. 
Par ailleurs, Natalia s’affaire d’ores et déjà à préparer une commission efficiente et constructive. Face aux urgences climatiques, il est plus que temps d’agir ! Elle a pleine confiance qu’à la SPECQUE l’on parviendra à des compromis sans compromettre l’environnement.

Ibrahim OUATTARA

Assesseur juridique

Juriste de formation, je me suis spécialisé dans le droit de l’environnement. Mon parcours universitaire m’a appris à aimer le débat démocratique et transparent. Je m’attèlerai donc à veiller à cette transparence juridique au sein de la Commission ENVI. Montréal 2018 sera ma première participation à la SPECQUE. Habitant à Strasbourg, j’ai eu l’occasion de visiter le parlement européen ou encore d’étudier son fonctionnement. Mais en tant que résident étranger, non citoyen de l’UE, cette rencontre est pour moi l’occasion de mieux cerner la manière dont sont débattues les idées politiques et socio-économiques dans des conditions quasi-réelles, idées résultant en des décisions impactant la vie de millions de citoyens européens. L’environnement, en particulier, constitue l’un des grands enjeux européens et même internationaux. Je sais à quel point le sujet peut paraitre sensible au sein de la sphère politique et économique. Je compte donc m’investir pleinement pour voir aboutir l’adoption de du texte de la Commission.

Commission JURI


Proposition de règlement portant statut de l'Association européenne

Présentation des acteurs

 

Quentin STIEVENART

Commissaire

[Le texte du commissaire]

[Recommandation de la commission]

(texte complémentaire non-soumis au vote du Parlement)

Actuellement en train de finaliser mon doctorat en Sciences informatiques à la Vrije Universiteit Brussel, j'ai obtenu un Master d'ingénieur à l'Université Libre de Bruxelles. Investit dans la sphère internationale de recherche scientifique tout en habitant à Bruxelles, je m'intéresse aux institutions européennes et à leur impact sur la recherche au niveau européen et international, mais aussi au monde associatif et à ses impacts sur le quotidien des citoyens et à son pouvoir démocratique. La SPECQUE est pour moi le moyen de pouvoir développer un avis plus critique sur les questions européennes et les évolutions politiques et démocratiques en étant exposé aux avis d'étudiants de différentes cultures et différentes formations. L'édition précédente de la SPECQUE m'a donné l'envie de contribuer plus profondément à cette XXIe édition. C'est ce que j'espère faire au travers d'un texte portant statut de l'association européenne, un sujet particulièrement intéressant et d'actualité.

Thibault KOTEN

Rapporteur

[Le texte du rapporteur]

Je suis diplômé en relations internationales à l’Université libre de Bruxelles en suivant en parallèle les cours d’éthiques économiques et sociales de la Chair Hoover à l’Université catholique de Louvain, et je complète ma formation par un master complémentaire en droit européen à l’Institut d’études européennes à Bruxelles. Actuellement, je suis représentant d’intérêt pour le monde associatif dans les obscurs cénacles européistes. Dans ce cadre, je m’intéresse particulièrement aux questions portant sur l’articulation de la société civile et des instances décisionnelles. Après avoir été député GUE/NGL à Sherbrooke et coordinateur pour le lobby Greenpeace à Prague, j'emprunterai cette année le costume de rapporteur pour porter le texte sur le Statut de l’association européenne (SAE) et plus généralement la réflexion sur la place de l’association et de l’intérêt général dans l’ordre européen pour cette édition qui s’annonce déjà solaire !

Sophie PITON

Présidente de commission

Pour ma quatrième participation à la specque, j’ai le plaisir d’avoir été sélectionnée comme Présidente de commission ! Le texte portera sur le statut d’association européenne, un texte technique mais très intéressant et qui prêtera à des débats animés… Chose essentielle pour une édition réussie. Et oui, il n’y a encore aucun statut existant « d’association européenne », alors pourquoi ne pas souffler l’idée à l’Union européenne avec notre texte ?
Après cinq années en filière franco-allemande à Sciences Po bordeaux, je suis actuellement Elève-administrateur des affaires maritimes. Peu connu, ce métier est exigeant mais passionnant, très diversifié et profondément européen…

Julie HERMANN

Assesseur juridique

Je m’appelle Julie Hermann, j’ai 24 ans, et je viens de Creutzwald, une petite ville de Moselle à la frontière allemande.
Après un bac littéraire, j’ai rejoint l’école Tunon de Lyon où j’ai validé un diplôme européen en tourisme et communication; puis j’ai décidé de me réorienter vers le droit. J’ai donc obtenu une licence, en passant notamment ma troisième année à l’Université de Salford en Angleterre, grâce au programme Erasmus +. Désormais, je suis en Master 1 de Droit de l’Union Européenne au Centre Européen Universitaire de Nancy.
Participer à la Specque me permettra de mettre en pratique les choses que j’apprends tous les jours, et de les « vivre » en réalité.Passionnée par l’Union Européenne depuis mon plus jeune âge, car ayant grandi avec la double culture française et allemande, j’ai eu l’opportunité de profiter des nombreux avantages qu’elle offre. Mon année Erasmus passée à l’étranger m’a en effet permis de découvrir de nouvelles personnes, une nouvelle culture et un nouvel environnement.
De plus, j’ai eu la chance de participer au European Youth Event en 2014 au sein du Parlement Européen, ce qui a été une superbe première expérience européenne.
Dans la hâte de vous rencontrer et de vivre tous ensemble cette superbe expérience!