©2019 by SPECQUE. Proudly created with Wix.com

Implosion d’une partie du groupe politique social-démocrate

August 3, 2018

Des échos d’une mauvaise ambiance au sein de la commission LIBE sont parvenus jusqu’à nos oreilles et nous sommes donc allés enquêter.

 

 

Il s’agit d’un ennui évoqué par trois eurodéputés S&D de la commission LIBE. Aujourd’hui en plénière, Anna D., demande à prendre la parole et annonce que les trois eurodéputés Florence Z., Killian B. et elle-même sont désormais  frondeurs, afin d’acquérir une plus grande liberté. Pour eux, être frondeur, c’est ne pas se sentir entendu au sein de son groupe politique et donc décider de s’en détacher d’un cran.

 

Anna D. nous explique qu’ils continuent d’adhérer aux valeurs du groupe politique S&D et à travailler avec durant cette simulation. Ils ont décidé de marquer le coup en se proclamant frondeurs afin de montrer leur mécontentement et d’obtenir plus de crédibilité pour les S&D dans le Parlement européen.

 

C’est en effet la légitimité de ce groupe politique qui a fait défaut hier. Lors des débats sur les amendements, leur coordinateur est parti de la salle et par conséquent les amendements qu’il a proposés, au nom du groupe politique S&D, se sont retrouvés inexpliqués et inexplicables.

 

Leur chef de groupe, Louis L., aurait, d’après ces trois nouveaux frondeurs, créé une ambiance pesante qui n’a pas permis un bon travail de groupe. Par sa “présence forte”, comme la qualifie Anna D., le chef de groupe n’a pas permis une indépendance des eurodéputés et il y avait de nombreuses difficultés de compréhension. L’eurodéputée Florence Z. ajoute que l’entente entre les eurodéputés était et est, cela dit, toujours bonne et ils reconnaissent avoir joué un rôle dans cette situation délicate. D’après eux, bon nombre d’eurodéputés S&D de la commission LIBE suivent cet avis mais avec un travail si bien réalisé, ils ne souhaitaient pas devenir frondeurs. Puisque les trois nouveaux frondeurs adhèrent aux valeurs des S&D, quitter le groupe n’est pas une solution qu’ils ont envisagée.

 

Peut-être que l’erreur du choix de vote que le chef a “imposé” à son groupe hier lors des débats des amendements est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Tous les eurodéputés ne ressentent pas cette pression et se disent ravis de faire partie et de voter au nom de ce groupe politique social-démocrate.

 

En espérant que le travail restera efficace après cet évènement.

 

Zoé C.

 

 

 

Please reload

Our Recent Posts

Elle retire, elle se retire. Le texte se retire?

August 3, 2018

Implosion d’une partie du groupe politique social-démocrate

August 3, 2018

L’épopée des amendements

August 3, 2018

1/1
Please reload

Tags

Please reload